jeudi 31 mai 2018

Je rêve


Comme les vacances estivales débutent demain, permettez-moi de rêver. De rêver non pas aux vacances mais comme vous le savez à moins de vivre sur une autre planète qu’on aura à placer notre X sur un bulletin de vote provincial le premier octobre prochain.

Je rêve à ce que les partis font des promesses réalisables et un coup élus respectent leurs engagements.

Je rêve à l’avenir et non pas ce qui a été et n’a pas été fait.

Je rêve à des gens qui se présentent non pas par intérêt personnel mais pour l’intérêt de la collectivité.

Je rêve que la vérité prédomine et non pas d’une campagne cousue de mensonges.

Je rêve qu’on arrête de détruire les adversaires par des calomnies et des médisances.

Je rêve d’une campagne électorale propre.

Je rêve que ce ne soit pas encore du réchauffer.

Je rêve, je sais.

Ce qui n’est pas un rêve c’est que ce sont les vacances demain, merci à vous tous de m’avoir suivi et puissiez-vous profiter de l’été au maximum.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire