lundi 25 avril 2016

Gala TVA ou Artis?


Hier soir je me suis permis de faire quelque chose qui n’est pas dans mes habitudes, c’est-à-dire, regarder le Gala Artis ou si vous préférez le Gala  où le public a arrêté son choix sur leurs « chouchous »

On pourrait peut-être changer le nom pour le Gala TVA,  j’aurais eu plus de chances de miser sur les gagnants des trophées que sur des chevaux dans un derby. Pas de grandes surprises, je suppose que ceux qui ont écoutés le Gala l’an dernier ont dû croire que c’était une reprise qu’ils regardaient cette année.

Contrairement à d’autres Galas, je dois avouer au moins que les artistes étaient bien habillés, le port du jeans au moins n’y a pas trouvé sa place.

Le Gala se veut une reconnaissance par le public sur les artistes de la télévision québécoise ou du moins francophone, encore une fois toutes les chansons étaient dans la langue de Shakespeare à l’exception de celle de Jean-Louis Cormier qui se voulait un hommage aux disparus de 2016. Fait à noter le décès de Marcel Dubé n’a jamais été souligné et pourtant l’œuvre de ce dernier n’est pas la moindre.

Quand même étrange que l’on retrouve plus d’humour dans ce Gala qu’au Gala des Oliviers.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire