jeudi 16 septembre 2010

PETIT BONHEUR: Un ami !


On peut définir un ami de multiples façons, je mets en doute par contre la définition d’amis sur Face book quand tu en as 593 mais ça c’est personnel, une chose au moins j’ai un ami c’est certain.

Des fois ça ne prend pas grand-chose et on n’exprime pas tout le temps notre reconnaissance pour ce que les gens peuvent faire pour nous de peur de passer pour un « téteux », « quêteux « ou peu importe.

Mise en situation : en fin de semaine dernière je suis allé au rassemblement du Club International de Westfalia. C’est certain comme tout bon Westfalia qui se respecte L’ONÉREUX (c’est le nom de mon véhicule) a fait des siennes.

Batterie auxiliaire qui fait preuve d’un manque total de coopération. Pas de batterie, pas d’éclairage, pas d’eau (pompe électrique) bref j’aurais dû rester chez moi.

J’ai beau essayer de regarder ça de près outre de percevoir la différence de couleur dans les fils, NIET ça ne marche pas. Je ne suis pas connecté à cet affaire électrique là et je suis encore moins au courant de son fonctionnement.

Lundi j’envoie d’abord un courriel puis j’appelle mon ami Guy et je pleure sur son épaule en lui demandant s’il peut me dépanner.

Sans hésitation la réponse a été oui. On aurait dit une date quand il me demande, chez toi ou chez moi. Faut dire qu’il y a la traversée de l’enfer (Montréal) pour se rendre chez l’un comme chez l’autre donc en partant un beau geste de sa part.

Bref, mardi je me rends chez lui, il investi du temps, des pièces, le dîner et même la bière.

Cela m’a fait réaliser que parfois ce qui semble être la fin du monde pour l’un, un ami est toujours là pour le « démerder »

Merci mon ami Guy !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire