mercredi 25 novembre 2015

Bonne fête les Catherinettes

Aujourd'hui c'est la fête de la Sainte-Catherine pour les plus jeunes cette fête est de moins en moins célébrer mais lorsque j'étais à l'école cette journée était spéciale car on échangeait des" tires" entre nous question de changer le goût puis on s'empiffrait on point parfois d'en être malade.


Qui était cette fameuse Catherine et pourquoi cette tradition d'offrir de la tire le 25 novembre.


Il n'y a aucune preuve tangible que cette fille a réellement existé, selon les écrits religieux, celle qu’on appelle aujourd’hui Sainte-Catherine serait Catherine d’Alexandrie, qui aurait été la fille d’un roi du nom de Costus, elle aurait été une belle jeune femme très éduquée de 18 ans, qui aurait refusé d’épouser l’empereur romain Maxence. Pour cette raison, elle aurait été exécutée en 307.

Bref ils ne se marièrent pas et n'eurent point d'enfants.

Rien de mieux qu'une bonne vieille légende et cette dernière veut que des anges aient transporté son corps dans le Sinaï après son exécution et que vers le 7e siècle, des moines auraient découvert son corps intact, prouvant ainsi sa sainteté.

Son culte a commencé alors à se répandre en Europe dès le Moyen Âge et elle est devenue la protectrice des jeunes filles célibataires, des barbiers, des fileuses de laine, des philosophes… etc.

Les Catherinettes viennent du fait que vers le 16e siècle, la fête de la Sainte-Catherine, célébrée le 25 novembre, cette journée la selon la tradition voulait au départ que les jeunes femmes célibataires de 25 ans et plus changent la coiffe de la statue de Sainte-Catherine à chaque année. 



Graduellement, le jour de la Sainte-Catherine, ces jeunes femmes à marier ont commencé à porter des chapeaux extravagants, notamment de couleur verte, pour symboliser l’espoir de  trouver un jour un mari.

Et la tire elle?

La tradition de la tire Sainte-Catherine est quant à elle canadienne-française! 


La légende bien oui encore une légende, veut que ce soit Marguerite Bourgeois qui en ait eu l’idée. Elle aurait ouvert sa première école en Nouvelle-France le 25 novembre et pour attirer les jeunes amérindiennes dans ses classes, aurait décidé d’offrir de la tire!


Je tire, tu tires, on étire la tire et on s'tire.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire