mercredi 14 mars 2018

L'heureux sans-abri


Un sans-abri est habitué à quêter à proximité du Métro Berri-UQAM où tous les jours, il reçoit de la part d’un fonctionnaire  un montant de 20 $.

Il en est ravi, on peut le comprendre.

Cela dure pendant plusieurs années jusqu’au moment où soudainement, l’homme ne reçoit plus que 15 $.

Le sans-papier se persuade alors qu’au fond, 15 $, cela reste une somme non négligeable même si  ce n’est plus 20 $.

Une année passe de la sorte quand tout à coup, l’homme ne perçoit cette fois plus que 10 $.  Il ne comprend plus.... d’abord 20 $, ensuite 15 $ et maintenant....10 $ ???

Le lendemain, au passage du généreux donateur, le sans-abri lui demande :

- Excusez-moi, mais est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ou bien est-ce que je vous ai manqué de respect pour que vous me diminuiez progressivement votre aumône ?

Le fonctionnaire lui répond alors :

- Ben oui, que voulez-vous, la vie devient de plus en plus chère et mon fils est entré l’année dernière à l’université   et cela coûte beaucoup d’argent.

C’est la raison pour laquelle, je ne vous donnais plus que 15 $.

À présent que ma fille aînée est à son tour entrée à l’université, cela me coûte encore plus d’où le montant actuel de 10 $.

Sur ce, le sans-abri embraye :

- Et combien d’enfants avez-vous en réalité ?’

Le fonctionnaire lui répond alors :

- Ah, quatre magnifiques enfants, mes trésors...

Et le sans-abri d’enchérir d’un air soucieux :

"Vous n’allez quand même pas tous les faire étudier à mes frais !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire