lundi 21 septembre 2009

FRUSTRATION : Annonce de « char » (Télé, journaux)


















Je regarde la télé et voilà ti pas un message publicitaire de véhicule automobile. (Une pause pendant laquelle je peux aller voir aux autres chaines d’autres messages publicitaires sur d’autres sortes de véhicule automobile).
Ma première réaction est que j’ai un urgent besoin de lunettes, ma vue baisse, je suis incapable de lire ce qu’il y a écrit en petits caractères dans le bas.
Puis j’y pense, peu importe la chaîne de télé, le média écrit ou la marque d’automobile c’est toute du pareil au même « on oué rien »
Lorsqu’une annonce est diffusée à la télévision, on affiche en grosses lettres que tel modèle est disponible « pour seulement ixe dollars par mois, pas cher pas cher, me direz-vous », mais en dessous, on peut discerner la présence d'une grande quantité de lignes, qui sont possiblement des lettres.

J’utilise le conditionnel ici parce ces caractères, qui forment des mots (je suppose) qui énumèrent toute une série de conditions, sont rarement lisibles à l'oeil nu (ou habillé avec des verres), même lorsqu’on essaie d’arrêter l’image.

Dans les journaux, c’est la même chose : les conditions sont inscrites, certes, mais à simple interligne et avec une police d'un demi-point. (Les compagnies font de l’artisanat, ils font du petit point)

Cela perdure depuis belle lurette et on ne dit rien.

Mais lorsqu'une de ces conditions nous cause des ennuis, on se fait dire, oui mais la dite condition était écrite. (Ah ! j’avais pas vu).

Je peux au moins me consoler en me disant que mes lunettes sont correctes et que je vais épargner sur l’achat d’une nouvelle paire.

Qui a lu saura !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire